Entry Ravelomoria Wast
Part of speech name (anthroponym) [full list]
French translation Ravelomoria Wast (1886-1951)
Homme de lettres né en 1886 à Ambohitrinitaolo, à l’ouest d’Ilafy. Ancien élève des Frères et de l’Ecole Le Myre de Vilers, Ravelomoria, dès sa sortie de l’école avec le diplôme d’instituteur officiel, écrivit des saynètes ou des pièces théâtrales à l’usage des élèves. Mais son talent de littérateur s’épanouit surtout losqu’il fut nommé Professeur Assistant, Directeur de l’Ecole Régionale d’Anjouan (1913), d’où il rapporta le sujet d’une de ses plus célèbres pièces: Noro-kaima. L’activité littéraire de Ravelomoria fut très grande; il écrivit des romans d’amour et d’aventures fort appréciés du public, tels que: Raherilala, Rakatralahy, Rabodovololona, des livres scolaires malgaches à l’usage de l’Ecole Le Myre de Vilers où il tint la chaire de malgache pendant plusieurs années: Syllabaire franco-malgache, Famakian-teny malagasy; et surtout des pièces théâtrales (plus d’une trentaine dont les plus connues sont: Aniza ny tsiny?, Henjan-droa, Radama Rainy tany Menabe, Radama II, Noro-kaima, Zaza niangarana, Sarindra, Rabemangahazo, etc... Ravelomoria était aussi un brillant journaliste : il fut pendant un temps le rédacteur en chef du « Tanamasoandro », le fondateur du « Fandrosoam-baovao », du « Tantely »... En tant qu’auteur théâtral, Wast Ravelomoria possède un art bien personnel; surtout dans ses comédies de moeurs, comme Rabemangahazo, peu d’auteurs malgaches, semble-t-il, pourraient lui être comparés pour le relief de caractères, le naturel et la verve comique et les ironies cinglantes [Rajemisa 1966]
 Ravelomoria Wast (1886-1951)
Écrivain, il est en 1913 le Directeur de l'École régionale d'Anjouan. Il écrit quelques romans: Rakatralahy (1929), Tsy misy antonona (1931), Resy aho (1941), mais surtout de nombreuses pièces de théâtre qui sont toutes des pièces de l'époque classique, marquées par la présence des chants, une mise en scène soignée, et un contenu moralisateur. Citons Ny kiry manimba be ("L'entêtement désastreux"), un drame de 1923, Ilay hohalahy tian' Andriana en 1931, Andriana tsy roa ("Il n'y a pas deux rois"), une tragédie et Zaza niangarana en 1936, Tsy mitempo en 1940, Finoana na Fitiavana ("Foi ou Amour"), un drame et Rabemangahazo, une comédie, en 1943. La pièce la plus célèbre jusqu'à aujourd'hui est Noro-kaima, jouée par la troupe Analamanga en 1933 et 1939, publiée en 1942, dont l'action se déroule à la cour d'Anjouan. Elle fut censurée par le pouvoir colonial, puis rejouée en 1997. De nombreux chants de ces pièces font désormais partie du répertoire des kalon'ny fahiny. [Ranaivoson 2004]
Vocabulary 
Literary works Andriana tsy roa (1936)
Aniza ny tsiny?
Famakian-teny malagasy
Finoana na Fitiavana (1943)
Henjan-droa
Ilay hohalahy tian' Andriana (1931)
Noro-kaima (1942)
Ny kiry manimba be (1923)
Rabemangahazo (1943)
Rabodovololona
Radama II
Radama Rainy tany Menabe
Raherilala
Rakatralahy (1929)
Resy aho (1941)
Sarindra
Syllabaire franco-malgache
Tsy misy antonona (1931)
Tsy mitempo (1940)
Zaza niangarana (1936)

Updated on 2020/07/31